Dernière mise à jour

1er Avril 2017
version 4.7

ATELIER PILOTE : Accès à l’information et aux documents publics

 

Du lundi 16 au vendredi 20 avril 2018, la Commission d’Accès à l’Information d’Intérêt Public et aux Documents Publics(CAIDP) a organisé à Grand-Bassam,  Maffouet Hôtel, un atelier de mise en œuvre de la loi sur  l’accès à l’information et des documents d’intérêt public.

 

 

Amener les organismes publics à rompre avec les usages administratifs en vigueur en matière d’accès des populations à l’information et aux documents publics en s’appropriant le nouveau dispositif juridique institutionnel, tel était l’objectif visé par la     CAIDP. A cet effet, elle a  organisé du 16 au 20 avril 2018, à Maffouet hôtel de Grand Bassam, deux ateliers pilotes respectivement au profit  du Ministère de l’Industrie et des Mines (MIM) et du Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de de l’Etat (SEPMBPE).

 Il s’agissait principalement, de présenter le dispositif antérieur et les nouvelles exigences au regard de la loi relative à l’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics. La méthode adoptée consistait à  comparer la procédure et les mécanismes propres à chaque Ministère afin de proposer des solutions à l’exercice du droit des populations à accéder aux documents publics.

La finalité de cet atelier était de créer un réseau autour du Responsable de l’Information(RI) et un cadre opératoire facilitant l’exercice de sa tâche en vue de satisfaire promptement les requérants.

Dans le cas du SEPMBPE, la phase pratique indique que le Responsable de l’Information logé au Cabinet du SEPMBPE,  M. Cyrile Dadié devra travailler en collaboration avec les quatre  Directions Générales sous sa tutelle, à savoir, les Directions Générales des Douanes,  des Impôts, du Portefeuille de l’Etat et celle du Budget et des Finances. Cette collaboration se fera sur instruction de l’autorité hiérarchique. Le schéma ci-dessous l’atteste.

Aussi, l’atelier pilote a-t-il permis d’instruire les apprenants sur la gestion des archives et la diffusion proactive des documents, car ce domaine joue un rôle capital dans la gestion des documents publics en tant que « gardien ».

 A la fin  des trois jours, M. Mamadou Koné, Secrétaire Général de la CAIDP,  s’est félicité du taux de satisfaction pédagogique qui s’élevait à environ 100%. Il a remercié Madame Sara BOMBART du bureau Windhoek ainsi que la Fondation Friedrich Elbert pour leur soutien financier et technique qui ont permis la réalisation de ces objectifs sans omettre d’en faire autant à l’endroit des premiers responsables hiérarchiques des deux Ministères pilotes.

Il est bon de savoir que le contexte qui a présidé à l’organisation de ce séminaire est la promulgation le 23 décembre 2013,par son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, Président de la République de la Côte d’Ivoire, de la loi n° 2013-867 du 23 décembre 2013 relative à l’accès à l’information et aux documents publics. Ladite loi, en plus de consacrer officiellement le droit des populations à accéder aux documents administratifs a permis de créer une autorité administrative indépendante chargée de veiller au respect et à la bonne application du droit à l’information.  La CAIDP est entrée en fonction dès sa création et a multiplié les campagnes de sensibilisation. Après trois ans de fonctionnement,elle a  constaté que les resultats obtenus etaient  mitigés.

En effet, certaines structures de l’administration se montrent diligentes face à la nécessité de mettre les documents publics à la disposition des populations par le biais de leur site internet. Par contre, d’autres font encore de la retention d’informations.

Par consequent, la CAIDP a organisé avec l’appui financier et technique de la Fondation Friedrich Elbert,lesdits ateliers pilotes qui ont  porté sur « la mise en œuvre de la loi relative à l’accès aux informations d’intérêt publics ».

 Rappelons que cette phase pilote n’a concerné que le Ministère de l’Industrie et  des Mines et le  Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget du portefeuille de l’Etat.

Au terme, les participants ont reconnu avoir énormément appris de cette thématique.

                                                                        Irène Sidibé K.

(envoyée spéciale)

 

 

2018-05-24T12:11:43+00:00 24 mai 2018|