Dernière mise à jour

1er Avril 2017
version 4.7

Clôture du Séminaire bilan 2018 et perspectives 2019 de la Direction Générale du Budget et des Finances, HP Resort Yamoussoukro.

Sous la présidence de Monsieur Moussa SANOGO, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat (SEPMBPE), s’est tenu du jeudi 21 au vendredi 22 février 2019 au HP Resort Hôtel de Yamoussoukro, le séminaire bilan 2018 et perspectives 2019 de la Direction Générale du Budget et des Finances sous le thème : « La Direction Générale du Budget et des Finances face au défi du basculement en mode budget-programme ».

Etaient présents à ce séminaire, en plus du Directeur Général du Budget et des Finances, les Directeurs Généraux Adjoints, l’Inspecteur Auditeur General, les Directeurs d’Administration Centrale, les Inspecteurs Auditeurs, les Conseillers Techniques, les Directeurs Régionaux et les sous-directeurs.

L’ouverture a été marquée par la présence de Monsieur Adama SALL, Directeur de Cabinet du SEPMBPE. Il a formulé un discours d’encouragement et de soutien à la DGBF pour les travaux qu’elle s’apprêtait à effectuer tout au long de ce séminaire.

Durant ces deux (02) jours, plusieurs Directions se sont succédé pour traiter des thématiques liées au basculement en mode budget-programme. Le Directeur des Politiques et Synthèses Budgétaires, Monsieur Fiacre ADOPO, est celui à qui incombait la présentation du bilan et des perspectives de la DGBF. Après le DPSB, Monsieur Claude N’GOUMISSA, Directeur de la Réforme Budgétaire et de la Modernisation de la Gestion Publique, Monsieur Yaya DIOMANDE, Directeur des Traitements informatiques, Monsieur Tiedie TRAORE, Directeur du Budget de l’Etat et Monsieur Ali CISSOKO, Directeur du Patrimoine de l’Etat ont respectivement exposé sur le passage en mode budget programme, le bilan et les perspectives du projet de refonte du Système d’Information Budgétaire, les innovations dans la préparation du budget de l’Etat en vue du budget-programme et les innovations dans la gestion du patrimoine de l’Etat.

Il est ressorti des travaux, que les mesures du Plan d’Actions Stratégiques (PAS) 2018 de la DGBF ont enregistré un taux de réalisation satisfaisant de 96,6% contre 85,4% en 2017.

Le DG, Monsieur TRAORE Seydou dans son discours de clôture a exhorté ses collaborateurs à s’approprier les recommandations de ce séminaire. Celles-ci portent sur la finalisation du module «Exécution » du Système d’Information Budgétaire et l’exploitation du module « Élaboration» des actes budgétaires pour la préparation du budget 2020, la finalisation du projet d’instruction sur les modalités et le circuit d’exécution du budget programme, l’organisation des sessions de formation à l’attention des principaux acteurs concourant à la mise en œuvre du budget-programmes, notamment les acteurs des ministères, les Parlementaires ainsi que les Membres du Gouvernement et Présidents d’Institutions. Au titre des recommandations, s’inscrivent aussi le suivi rigoureux de l’exécution budgétaire et des risques liés au respect des objectifs de solde budgétaire fixé à 3% du PIB en 2019 et l’achèvement du processus d’évaluation des DAF au titre de l’année 2018 et sa poursuite en 2019.

Le SEPMBPE, Monsieur Moussa SANOGO, a félicité la DGBF pour le travail accompli et a exhorté l’ensemble des agents à redoubler d’efforts dans l’exécution du PAS 2019. Il a aussi mis l’accent sur l’optimalité de l’allocation budgétaire, la mise en œuvre du budget programme, la modernisation du mode de gestion du patrimoine de l’Etat, l’élaboration du budget citoyen et la mise en œuvre du mécanisme d’évaluation des DAF. Tous ces points abordés par le Secrétaire d’Etat, concourront à l’amélioration de la bonne gouvernance et à l’efficacité de la dépense publique.

DTI

22-02-2019

 

2019-03-07T19:16:20+00:00 6 mars 2019|